Topic : « [ILLUSTRATION] Le peuple de france »

Avatar de Draekoort Draekoort
Citation de GilleSSS
Purifier par la destruction.
J'aime cette idée de la terre brulée

Métissage = construction.
Tu assembles/mélange différents ingrédients, pour avoir un produit fini. Comme la cuisine ou n'importe quel artisanat.

En l'occurrence, quand tu regardes les gueules postés par l'OP, ça pue clairement la grosse consanguinité

Ex : cette meuf
https://i.imgur.com/chqlJcCs.jpeg

Tu rajoute un peu de sang congoide et tadam
https://i.imgur.com/AFBBzDvs.jpeg
Avatar de Draekoort Draekoort
Citation de GilleSSS
Tu peux mélanger ce que tu veux avec les genes de la premiere, ça ne donnera jamais la deuxieme :rire:
Le metissage amène quasi-systematiquement à l'expression du pire des 2 pool genetiques parentaux, avec qq surprises heureuses par ci par là evidemment.
C'est dommage que l'épigénétique raciale n'existe pas, on en apprendrait de belles sur les tares genetiques et leur probabilité d'expression chez les mixed race vs les pureblood.

Evidemment que si.
Regarde (par exemple) les parents de Zendaya, c'est des gros boomers totalement dysgeniques
https://i.imgur.com/ndY8E30s.jpeg
https://i.imgur.com/T0qLRjis.jpeg


Et pourtant ils ont donné naissance à :
https://i.imgur.com/3diGuZzs.jpg
https://i.imgur.com/GfyjtgOs.jpg
https://i.imgur.com/Fy1bOL1s.jpg

En vérité, le métissage permet de rebraser les gènes quand ils deviennent trop consanguin et rebooter sur une base plus saine
Avatar de Draekoort Draekoort
Citation de GilleSSS
Deja j'aimerai bien voir ta Zendaya dans qq années sans make up.
Ensuite c'est purement empirique ton approche, je vais pas dire simpliste vu que t'es modo, alors que tu pourrais t'interesser à ce genre de publications qui abordent le sujet de façon un peu plus systematique, et sans image.
https://www.dicyt.com/new[...]evelop-metabolic-syndrome
Apercite https://www.dicyt.com/news/mixed-race-people-are-more-likely-to-develop-metabolic-syndrome


La réponse est dans l'article en fait. Il traite non pas du métissage mais d'un trait évolutif que l'on retrouve chez les personnes d'ascendance africaine et/ou amérindienne en Amérique latine, qui sont plus susceptibles de stocker des graisses et donc de développer obésité, diabète etc.

Ils expliquent que c'est due à des facteurs comme la traite transatlantique qui ont joué un rôle important dans la constitution génétique des noirs et le fait que les Amérindiens, qui ont traversé le détroit de Béring, étaient plus soumis à la pénurie alimentaire et la famine.

La sélection naturelle à fait que, chez ces populations, ceux qui accumulaient le mieux des réserves de graisse ont mieux survécu, car l'accumulation de graisse est une réponse adaptative à un environnement où la nourriture est rare. Cependant, une fois dans un mode de vie occidental, avec des ressources en nourriture abondantes et disponibles, les personnes avec cette avantage génétique initial, sont plus susceptible de souffrir d'obésité. et ça devient un désavantage.

On retrouve le même phénomène chez les peuples austronésiens.

Bref, voilà ce que dit ton article. Tu vois bien que tout cela n'a rien avoir avec le métissage et que cela ne contredit en rien mon propos.
Avatar de Draekoort Draekoort
Citation de GilleSSS
Mec, il y a des octavons et des créoles à gueule de blanc pleins les services de diabetologie ou en dialyse en France et aux Antilles, et presque aucun blanc pure blood dans les meme services.
Alors qu'ils ont pour toute difference qq %age de sang negre.
Tu m'expliques l'interet evolutif de mixer des blancs avec des usines à maladie genetiques?
La réalité c'est qu'il y a des centaines d'articles sur le sujet.
Et tous les medecins des DOM et des zones GR connaissent cette réalité.
Metissage = tu recoltes les merdes des 2 cotés de ton arbre genealogique

Alors je n'ai jamais été dans le DOM, et tu exagère sans doute le phénomène. Mais oui j'avais déjà vu des études sur le fait les dom tom souffraient de certaines pathologies liés à l'obésité. Mais, c'est normal. Ce que les études disent c'est que, au-delà delà de la diversité génétique et de leurs histoires respectives, ces populations ont connu une récente et rapide transition de leur mode de vie avec une disparition des cultures potagères, le développement de la grande distribution, l'abandon de la chasse, de la pêche et de la cueillette, et donc de l'exercice physique ; à l'inverse, adoption du tabagisme, des boissons alcoolisées et des produits sucrés et salés. C'est ainsi que l'on a vu apparaître puis croître très rapidement dans ces territoires, la cohorte des pathologies associées à l'obésité : hypertension, diabète, maladies cardiovasculaires.

Encore une fois, c'est un cas spécifique et pas quelque chose de lié au métissage.

Au contraire le métissage de ces population, avec un apport de sang européen, a certainement permis de limiter ces problèmes. Alors que quand tu regardes certaines populations polynésiennes, qui ne sont pas autant métissés que nos dom, les taux d'obésités sont bien bien plus élevés.
Avatar de Draekoort Draekoort
Citation de GilleSSS
Tu parles surtout de facteurs environnementaux, moi de facteurs génétiques.
Un polynesien qui bouffe la diete de ses ancetres, coco et poissons, ne deviendra jamais obèse.
Regarde les images de Jacques Brel aux marquises.
Si j'etais metis, je m'interesserais de très très près à mes antécédents familiaux des deux cotés.
Pour moi le meilleur endroit pour laver son sang et sortir des risque de consanguinité ne se trouve pas en afrique mais dans le département d'à coté, ça suffit amplement.
L'exogamie hardcore est aussi nefaste que l'endogamie des musulman qui se marrient entre cousins

C'est valable aussi pour les habitants de nos DOM, tu leur donne une diète saine, ils feront jamais d'obésité. Le problème c'est le mode de vie. L'obésité est une maladie multifactorielle

Sinon, perso je suis métis mais ayant des origines d'afrique de l'est Djibouti. A l'inverse je suis issu d'un peuple connu pour être maigre. Et pendant longtemps (jusqu'à mes 25 ans), j'ai été super maigre alors que j'avais un régime de gros lard. Avec un IMC de 17.

Bon depuis mes 25 j'ai commencé à prendre un peu de gras, donc je fais plus gaffe a mon alimentation :hap:
Avatar de Draekoort Draekoort
Citation de GilleSSS
Mec, il y a des octavons et des créoles à gueule de blanc pleins les services de diabetologie ou en dialyse en France et aux Antilles, et presque aucun blanc pure blood dans les meme services.
Alors qu'ils ont pour toute difference qq %age de sang negre.
Tu m'expliques l'interet evolutif de mixer des blancs avec des usines à maladie genetiques?
La réalité c'est qu'il y a des centaines d'articles sur le sujet.
Et tous les medecins des DOM et des zones GR connaissent cette réalité.
Metissage = tu recoltes les merdes des 2 cotés de ton arbre genealogique

Ce que tu ne prends pas en compte c'est que les allèles pathologiques ont souvent un caractère récessif et que la diversité génétique d'un individu permet au contraire d'avoir une probabilité plus faible de posséder d'une combinaison délétère de gènes.

En gros, le principe c'est que si tu hérites d'un allèle qui réduit la forme physique des deux parents tu es bien plus susceptible de tomber malade que si tu hérites de cet allèle réducteur de la forme physique d'un seul parent.

Il est souvent observé lors de la sélection sélective de plantes ou d'animaux qu'une race devient trop consanguine et commence à souffrir de problèmes génétiques - dysplasie de la hanche chez le chien, par exemple. Et donc l'hybridation peut être pratiquée pour apporter de nouveaux gènes pour augmenter la forme physique de la race et produire des individus étonnamment robustes.

Il faut noter cela dit que le phénomène est moins important lorsque de grands groupes de population comme les races sont impliqués. Malgré tout il existe toujours des mutations délétères qui se produisent. Un exemple serait le trait drépanocytaire, qui protège contre le paludisme et est plus courant chez les Africains que chez les Européens. Un Africain épousant un Européen serait moins susceptible de transmettre deux copies de ce gène à ses enfants, réduisant ainsi le risque d'anémie falciforme.

Le métissage a d'autres effets, en général, cela nous rend moins adaptés à un environnement spécifique mais plus robustes aux changements. Considère la couleur de la peau. Les Africains ont la peau foncée car elle protège contre les coups de soleil et le cancer de la peau. Les Européens du Nord ont développé une peau claire parce que les vêtements lourds signifiaient que sans eux, ils ne synthétisaient pas suffisamment de vitamine D et obtenaient du rachitisme.Tu peux donc voir que dans chaque cas, la couleur de la peau était appropriée à un environnement et à un mode de vie spécifiques. Imagine maintenant une personne métisse dans l'une ou l'autre de ces circonstances serait adaptable a son environnement bien que de manière moindre qu'un autochtone de tel environnement. Un noir en Europe aurait des carences en vit D, tandis qu'un blanc en Afrique souffrirait de coups de soleil. Pour ma part, je n'ai jamais eu de carences en vit D en France et même en allant à Djibouti je n'ai jamais attrapé de coups de soleils, car ma diversité génétique me permet une plus grande polyvalence de milieu.

En réalité, il n'est pas simple d'affirmer que l'un ou l'autre a une génétique supérieure. Il pourrait être plus exact de dire que les personnes de race mixte ont une génétique moins spécialisée et sont moins sensibles aux effets délétères des gènes qui peuvent causer des conditions comme l'anémie falciforme lorsque nous en héritons deux, mais peuvent ne pas avoir certains avantages qui sont spécifique à un lieu.
Avatar de X-tacy X-tacy
Draekoort

Le métissage ne se limite pas à du mélange nègro+blanc
Contrairement à ce que t'essaies de nous vendre
C'est pas parce qu'on pas le quota d'un noir dans nos ancêtres sur les 10 dernières génération qu'on est consanguin
Avatar de Draekoort Draekoort
Citation de GilleSSS
Je connais tout ça par coeur khey, depuis des dizaines d'années.
Tu oublies de considérer que certaines maladies sont dominantes, et pas recessives.
Ca explique que des afro americains noirs comme le charbon se tappent des hypercholestérolémie familiale, un truc de blanc venue de Hollande, à cause de leur qq% de sang blanc hérité du patron de la plantation de coton.
Cependant tu lèves un bon point qui va dans mon sens: si les blancs sont parfaitement adaptés ("spécialisés";) au milieu européen, et les noirs au climat Africain, interet de noircir les blancs?
Aucun.

Une plus grande adaptabilité. Et dans le monde actuel, qui va, certainement, connaitre de grands bouleversements au niveau climatique, mode de vie etc. Etre métis, donc plus robuste au changements brutaux, sera un avantage plus important qu'être très adapté à milieu / mode de vie qui va être profondément muté.
Liste des sujets