Topic : « Les Jean-technophiles venez ici ! »

Avatar de BzhGsc BzhGsc Posté le 17/09/2020 à 12:50:55
Pensez-vous que la France, en dépit de sa décadence raciale (baisse du Qi moyen), de son système universitaite sclérosé (chute dans le classement de Shangaï) et de son leadership politique, intellectuel et scientifique défaillant (UE, Macronisme, séfaradisation de l'élite, cosmopolitisme) pourrait, si une élite de haut niveau et moralement probe penait le pouvoir, se maintenir dans la course à l'excellence technologique ?

Pourrait-on, par exemple, recommencer à développer des technos de rupture dans les transports, matériaux, optiques, l'avionique civil et spatial, la balistique, les sous-marins, l'énergie nucléaire, l'agro-alimentaire, etc ?

Même des technos médiatiques ? Genre ingéniérie des réseaux mobiles (une 6G fr dans 5-10 ans ?), train à trés grande vitesse (un Über-TGV à 600 km/h ?), avion de ligne supersonique (un néo-concorde ?), etc, etc.

Je pense que le facteur islamo-bounègre est risqué parce que les races incapables, fanatisées par leur religion pourraient vouloir saboter les systèmes fragiles de haute-technologie.
Preuve : Boko haram déterre les réseaux internet et téléphonique en Afrique, au Burkina notamment.
Avatar de Jaures Jaures Posté le 17/09/2020 à 12:57:28
J'aurais du mal a commuiquer avec toi car tu ne semble pas conscient du moyen age technologique.
J'aurais du mal a communiquer avec toi car tu semble tournée vers des recherche sans aucune importance.

Si on reprend le pays et qu'on avance impitoyablement sans se soucier des lois impériales, comme l'ont fait les russes, et les chinois, oui. Cela nous coutera beaucoup diplomatiquement, et socialement, mais il est complètement possible de faire un bon d'un siécle ou deux en une ou deux décennie.

En revanche, ca veux aussi dire qu'il n'y a plus de surveillance onusienne et qu'on dois instaurer un controle institutionel en local / avec des aliés. En revanche, ca vas complétement foutre en l'air les rapport de force intercaste/interspé instituées de la société maconique, et la période de transition sera agitée.

Je me suis éveillé par la technologie, prenant conscience que le "marché" voir méme la "hi tec" etais largement en dessous de ce qui étais disponible dans les université civile. Que pratiquement toutes les machines sont médiocre, jetable, obsoléte, dépassé, invraisamblablement et délibérément mal concues.
Avatar de Elite-Dangerous Elite-Dangerous Posté le 17/09/2020 à 13:01:39
BTG ?
La Chine fait du rétro-engineering sur nos trains, on a vendu Alstom aux USA, les constructeurs de voitures n'ont presque plus de financement français.
Il nous reste le CERN et l'astronomie, mais c'est de la recherche fondamentale qui n'est pas près d'avoir des applications industrielles.
Avatar de Ipsi Ipsi Posté le 17/09/2020 à 13:06:24
On aurait pu avoir le concorde, si les américains n'avaient pas fait pression à cause de leur avion pourrie.
Je pense qu'il y a plein de technologie en France, au stade expérimental qui auraient pu/peuvent se développer... Seulement toujours le même registre, les USA veulent garder leur Leadership en faisant pression.
Mais nous vivons une période de rupture vis-à-vis de l’hégémonie US, donc qui sait...
Avatar de Jaures Jaures Posté le 17/09/2020 à 13:11:03
J'aurais du mal a communiquer avec toi.

Une refonte des réseaux existant et le rééquipement avec du matériel pseudomoderne experimental puis moderne, en mutiplierai la capacité par , 10, 100, 1000?

Notre réseau d'eau est moyen ageux. Notre réseau d'energie et antédéluvien, notre réseau routier est complétement médiéval. Notre BTP est une honte pour la notion méme de civilisation.

Nos réseaux de données, on un cout invraisambablement élevé de maintien et de croissance, alors qu'il sont putain de mal utilisé sous optimisé et encombré de merde qui n'ont aucun putain de sens.

L'ensemble des équipement de type "colonne technique", lave machin, lave truc, chauffe bidule, VMC, excetera, est préhistorique. Nos véhicules sont des paniers percés en maintenance et en consomables.

Il faut basculer dans l'industrie de 5éme génération (chaîne de production automatisé reconfigurables). Il faut achever le travail humain qui ne subsistera pas, et organiser l'abondance et la "société de service".

Il faut balancer du grand projet de modernisation des trucs moyen ageux a 360° et il faut une putain de banque nationale d'investissement pour les financer.
Avatar de Amadeus Amadeus Posté le 17/09/2020 à 13:20:43
clairement pas
déja y'a tout ce que tu a décris, mais en plus, le français moyen se mefie de la technologie, de la science, et il n'aime pas les maths
donc culturelement y'a une impasse.
y'a aucun projet, aucune vision, le français ne crois pas en dieu, ni en la science, si il aime son pays, ça se traduit rarement dans un effort concret pour le pousser vers le haut, c'est plus proche d'un attachement au terroir, tourner vers le passé.
Avatar de Franke2 Franke2 Posté le 17/09/2020 à 13:24:12
On a un réseau routier extraordinaire.

Et nos équipements électroménagers sont incomparablement supérieurs à eux des américains, que ce soit en consommation d'énergie, en efficacité ou en nombre de programmes.

Nos normes de constructions sont parmi les plus hautes du monde, rien à voir avec le bâtiment chinois ou américain.

STOP le désespoir, ça n'aide pas.
Avatar de Jaures Jaures Posté le 17/09/2020 à 13:27:31
Ya pas quelques suce boche pour expliquer au singe que Adolf l'a fait?
Ya pas quelques voix du kremelin pour expliquer aux singes que les russes le tente?
Personne bordel ne se souvient que la chine a explosé technologiquement récement????
Avatar de Franke2 Franke2 Posté le 17/09/2020 à 13:31:16
La 5 G c'est l'avenir.

La seule question est: pk les européens ne fabriquent pas de fibre optique alors que ça vient de chez nous toutes ces technologies bordel.
Avatar de Temp Temp Posté le 17/09/2020 à 13:41:31
non car on a un bassin démographiques trop faible. Difficile d’être un centre de recherche avec seulement 50 millions d'actifs. Surtout quand tu compare aux US et à la chine.

La solution c'est la coopération INTEGRALE avec nos voisins européens, nos universitaires ont un très bon niveaux, les universitaires allemands aussi ainsi que les finlandais....

Example d'amélioration, il y a enormement de budget de la recherche publique qui est encore capté par des organisations Nationale (CEA, inserm ...) et n'est pas redistribué dans le pot communs europeens.

Exemple le CNES detourne chaque année 4 milliard d'euro qui devrait etre utilisé par l'ESA et est donc la 5eme agence spatiale au monde en terme de financement, tout ca sans lancé un seul satellite :).

Si les 27 pays de l'union continu de penser comme ca, la recherche publique europeenne ne risque pas de décoller.

Ah oui, et je ne parle que de recherche publique, car c'est elle qui fait avancer l'humanité dans son ensemble :ok:
Avatar de Franke2 Franke2 Posté le 17/09/2020 à 13:46:07
Citation de Temp
non car on a un bassin démographiques trop faible. Difficile d’être un centre de recherche avec seulement 50 millions d'actifs. Surtout quand tu compare aux US et à la chine.
La solution c'est la coopération INTEGRALE avec nos voisins européens, nos universitaires ont un très bon niveaux, les universitaires allemands aussi ainsi que les finlandais....
Example d'amélioration, il y a enormement de budget de la recherche publique qui est encore capté par des organisations Nationale (CEA, inserm ...) et n'est pas redistribué dans le pot communs europeens.
Exemple le CNES detourne chaque année 4 milliard d'euro qui devrait etre utilisé par l'ESA et est donc la 5eme agence spatiale au monde en terme de financement, tout ca sans lancé un seul satellite :).
Si les 27 pays de l'union continu de penser comme ca, la recherche publique europeenne ne risque pas de décoller.
Ah oui, et je ne parle que de recherche publique, car c'est elle qui fait avancer l'humanité dans son ensemble :ok:

Ça va les conneries au kilomètre ?

Le CNES gère notre base de Kourou avec Ariane.

"Le Centre national d'études spatiales (CNES) est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) chargé d’élaborer et de proposer au gouvernement français le programme spatial français et de le mettre en œuvre. Le CNES dispose d'un budget de 2,438 milliards d'euros en 2018, ce qui reste le plus important en Europe (38 à 39 euros par habitant en 2018). Il inclut la part reversée à l'Agence spatiale européenne, dont le CNES est le plus gros contributeur (965 millions d'euros en 2018), qui est consacrée essentiellement aux missions scientifiques (astronomie, exploration du système solaire, étude de la Terre) et aux investissements dans les lanceurs La part investie directement par le CNES porte dans l'ordre d'importance sur les lanceurs et la gestion de la base de lancement de Kourou (324 M€, 17 %), les missions militaires (269 M€, 14 %), scientifiques (167 M€, 9 %), l'étude de la Terre "
Avatar de Temp Temp Posté le 17/09/2020 à 13:50:17
Citation de Franke2
Ça va les conneries au kilomètre ?
Le CNES gère notre base de Kourou avec Ariane.
"Le Centre national d'études spatiales (CNES) est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) chargé d’élaborer et de proposer au gouvernement français le programme spatial français et de le mettre en œuvre. Le CNES dispose d'un budget de 2,438 milliards d'euros en 2018, ce qui reste le plus important en Europe (38 à 39 euros par habitant en 2018). Il inclut la part reversée à l'Agence spatiale européenne, dont le CNES est le plus gros contributeur (965 millions d'euros en 2018), qui est consacrée essentiellement aux missions scientifiques (astronomie, exploration du système solaire, étude de la Terre) et aux investissements dans les lanceurs La part investie directement par le CNES porte dans l'ordre d'importance sur les lanceurs et la gestion de la base de lancement de Kourou (324 M€, 17 %), les missions militaires (269 M€, 14 %), scientifiques (167 M€, 9 %), l'étude de la Terre "

Merci je le sais.

Tu trouve pas sa bizarre que le CNES nous coute si cher, sans lancer aucune fusée.

Tout l'argent que le contribuable met dans cette organisation c'est à moitié de l'argent qui ne va pas dans l'ESA.

Que fait le CNES, quel est sa mission ?
#11129676
Avatar de BzhGsc BzhGsc Posté le 17/09/2020 à 13:52:12
Citation de Jaures
J'aurais du mal a commuiquer avec toi car tu ne semble pas conscient du moyen age technologique.
Ok papa
J'aurais du mal a communiquer avec toi car tu semble tournée vers des recherche sans aucune importance.
Ok papa

J'suis littéraire
Si on reprend le pays et qu'on avance impitoyablement sans se soucier des lois impériales, comme l'ont fait les russes, et les chinois, oui. Cela nous coutera beaucoup diplomatiquement, et socialement, mais il est complètement possible de faire un bon d'un siécle ou deux en une ou deux décennie.
Pas clair
En revanche, ca veux aussi dire qu'il n'y a plus de surveillance onusienne et qu'on dois instaurer un controle institutionel en local / avec des aliés. En revanche, ca vas complétement foutre en l'air les rapport de force intercaste/interspé instituées de la société maconique, et la période de transition sera agitée.
??? Arrête le jargon
Je me suis éveillé par la technologie, prenant conscience que le "marché" voir méme la "hi tec" etais largement en dessous de ce qui étais disponible dans les université civile. Que pratiquement toutes les machines sont médiocre, jetable, obsoléte, dépassé, invraisamblablement et délibérément mal concues.
Le marché est inefficace pour faire s'épanouir les vraies technologies de rupture, déjà inventée (selon tes dires) ?
Liste des sujets